Questions/Réponses

Les questions les plus fréquemment posées sont affichées par catégories sur la gauche, cliquez sur celles-ci et retrouvez sur la partie de droite l'affichage des réponses correspondantes.

Mon affiliation

  • Comment me connecter à mon compte ?

    Retrouver vos identifiants sur votre bulletin de situation, votre certificat d'adhésion si vous êtes affilié cotisant, ou sur vos documents de rente si vous êtes affilié allocataire.

     

    Pour vous connecter à votre compte, rendez-vous sur la home page : vous trouverez l’accès à votre espace affilié en haut, à droite sur cette page.

    Il vous faut saisir votre identifiant à 6 chiffres et 2 lettres, et commençant par 602, ainsi que votre mot de passe.

    Puis cliquez sur « valider » pour accéder à votre espace personnel.

     

    Si vous êtes allocataire, cochez la case « Je suis allocataire : je perçois déjà ma rente Préfon-Retraite » et saisissez les 6 derniers chiffres et 2 lettres de votre nouvel identifiant d’affilié allocataire qui vous a été communiqué.

    Puis saisissez votre mot de passe et cliquez sur « valider » pour accéder à votre espace personnel.

     

    En cas d’oubli de votre mot de passe, cliquer sur « mot de passe oublié » et compléter le formulaire pour en obtenir un nouveau.

    Vous recevrez un 1er email pour confirmer votre adresse email : cliquez sur le lien unique pour générer votre mot de passe qui vous sera communiqué dans un 2eme email pour des raisons de sécurité.

     

    Vous êtes affilié cotisant ou allocataire au régime Préfon-Retraite mais n'avez pas encore d’accès à votre espace personnel ?

    Il s’agit alors d’une 1ère connexion. Vous recevrez un email de la part de Préfon-Retraite vous communiquant un login et mot de passe provisoire, que vous pourrez ensuite personnaliser dans votre espace personnel

    en allant dans « mon compte affilié » puis « modifier mon mot de passe ».

    Si vous n’avez pas reçu cet email, vérifiez en premier lieu que ce dernier n’est pas dans vos spams.

    Sinon, cliquez sur « demander mon mot de passe » et compléter le formulaire pour recevoir vos identifiants et créer votre espace personnel.

    Ces emails sont envoyés automatiquement chaque mois, lors de nos mises à jour. 

     

    A noter : chaque identifiant devant être unique, il n’est pas possible d’utiliser le même email pour un couple ou votre adresse email de connexion à votre espace correspondant sur le site de l’association Préfon.

  • Je travaille actuellement dans le secteur privé mais par le passé j’ai travaillé quelques temps pour le service public, ai-je le droit de cotiser à Préfon-Retraite ?

    Oui, Préfon-Retraite est un régime souple qui s’adapte à votre situation.

     

    Pour  bénéficier des avantages du régime, il vous suffit d’avoir exercé une activité antérieure, même de courte durée, dans la fonction publique (par exemple, surveillant dans un lycée public).

     

    De même il est tout à fait possible de continuer à cotiser au régime Préfon-Retraite même si vous quittez la fonction publique, et ce aux mêmes conditions que lors de votre souscription.

  • Je suis déjà à la retraite, puis-je encore m’affilier à Préfon-Retraite ?

    L’affiliation au régime Préfon-Retraite est possible jusqu’à vos 70 ans et ce quelle que soit votre situation professionnelle.

     

    Vous pouvez donc tout à fait souscrire à notre régime de complémentaire retraite même si vous êtes déjà à la retraite.

  • Quels justificatifs dois-je fournir pour m’affilier ?

    Afin de souscrire au régime Préfon- Retraite, vous devez compléter un bulletin d’affiliation et joindre la copie de votre carte d’identité ainsi qu’un Relevé d’Identité Bancaire si vous souhaitez régler vos cotisations par prélèvement automatique.

     

    Pour toute question sur l’affiliation n’hésitez pas à contacter nos conseillers au 3025.

  • Y'a-t-il une durée minimum ou maximum de cotisation ?

    Aucune durée de cotisation minimum ou maximum n'est exigée au régime Préfon-Retraite, néanmoins il est dans votre intérêt de verser régulièrement des cotisations afin de vous constituer une retraite plus importante et lisser votre effort d’épargne.

  • Conjoint d'un fonctionnaire affilié, puis-je m'affilier au régime Préfon-Retraite ?

    En tant que conjoint ou pacsé(e) d’une personne affiliée, vous pouvez vous aussi vous affilier et bénéficier des avantages de Préfon-Retraite.

  • Je suis en CDD dans la fonction publique, puis-je souscrire à Préfon-Retraite ?

    Oui, vous pouvez vous affilier au régime Préfon-Retraite dans la mesure où il s’adresse à tous les agents du service public et anciens agents quel que soit leur statut (contractuels, vacataires, titulaires).

Mes cotisations

  • Comment s'effectue le changement de classe si je suis en prélèvement automatique ?

    Si le changement de classe est à la hausse, 2 possibilités s'offrent à vous : 

    - Vous passez dans la nouvelle classe dès la prochaine échéance,

    - Vous pouvez demander un effet rétroactif de vos cotisations depuis le 1er janvier.

    Si vous choisissez cette 2ème option, 2 choix :

    - Soit le rattrapage des cotisations depuis le 1er janvier se fait en une seule fois sur votre prochain prélèvement

    - Soit le rattrapage des cotisations depuis le 1er janvier est lissé sur les mois restants jusqu'à la fin de l'année

    Lors d'un changement de classe à la baisse, vous pouvez passer dans la nouvelle classe dès la prochaine échéance. 

  • Comment choisir le montant de ma cotisation ?

    Le choix de la classe de cotisation s’effectue librement parmi 17 classes proposées, en fonction de votre capacité d’épargne actuelle et de votre besoin de complément retraite à venir.

     

    De plus, vous pouvez en changer à tout moment si vous le désirez, c'est sans frais, et vous pouvez également suspendre vos versements en cas de nécessité.

     

    Vous pouvez vous aider du simulateur disponible sur notre site pour trouver la formule qui vous correspond le mieux ou appeler un de nos conseillers au 3025.

  • A quoi correspondent les classes de cotisation ?

    Chaque classe détermine le montant d’une cotisation annuelle. Elle permet d’acquérir un nombre de points, qui se cumule chaque année pendant toute la durée de cotisation.

     

    Il y a 17 classes de cotisation, correspondant à 17 niveaux de cotisation au choix. Plus vous choisissez une classe élevée, plus vous cotisez et plus vous obtenez de points pour votre futur complément de  retraite Préfon.

  • A quoi correspondent les points acquis par mes cotisations ?

    Le régime Préfon-Retraite est un système en points, cela signifie que chaque cotisation versée donne droit à un nombre de points correspondant à votre versement et à votre âge au moment où vous l’effectuez.

     

    Le jour de la perception de votre retraite (c’est-à-dire à  la liquidation de votre rente Préfon-Retraite), le montant de votre revenu à vie sera déterminé par le total des points que vous aurez acquis. En conséquence, plus vous aurez acquis de points et plus votre retraite sera importante.

     

    Au 1er janvier 2017, la valeur du point de service est de 0,0923€.

  • Comment payer mes cotisations ?

    Il existe 3 modes de paiement :

     

    - Le prélèvement automatique sur votre compte bancaire (mensuel, trimestriel, semestriel ou annuel au choix). Pour cela, remplissez l’autorisation de prélèvement jointe à  votre dossier et n’oubliez pas d’y joindre un relevé d’identité bancaire (R.I.B).

     

    - Le paiement par chèque en une ou deux fois dans l’année.

     

    - Le précompte, qui est une retenue effectuée directement sur votre traitement (uniquement si vous êtes fonctionnaire en activité). Préfon-Retraite complète pour vous les documents à remettre à votre service de paie.

  • Pourrais-je augmenter ou diminuer mes cotisations si j’en ai besoin ?

    Préfon-Retraite est un régime souple qui s’adapte aux besoins de ses affiliés. Vous pourrez donc diminuer ou augmenter vos cotisations chaque année, sans frais ni pénalité.

  • Puis-je interrompre mes cotisations ?

    Vous pouvez baisser, augmenter, ou interrompre à tout moment vos versements pour une durée déterminée ou indéterminée, sans frais ni pénalité.

     

    Si vous avez opté pour le précompte sur le traitement, la demande de suspension doit être effectuée par écrit, à votre service de paye trois mois avant la date d’effet.

     

    Si vous avez opté pour le prélèvement automatique sur un compte bancaire la demande doit être faite, par écrit, auprès des services administratifs de Préfon trois mois avant la date d’effet à l’adresse que vous trouverez ci-dessous :

     

    PREFON-RETRAITE

    Centre de gestion
    TSA 43878

    92894 Nanterre Cedex 9

  • Est-il possible de faire des versements supérieurs au montant de sa cotisation annuelle ?

    Vous avez la possibilité de faire des versements exceptionnels, en plus de votre cotisation, à tout moment dans l'année, et pour le montant de votre choix afin d'améliorer votre rente Préfon-Retraite.  

     

    Ces versements exceptionnels peuvent être également réalisés sous la forme de rachat d'années : vous pouvez en effet racheter toutes les années précédant votre affiliation à Préfon-Retraite en remontant jusqu'à vos 16 ans. 

    Par exemple, une personne qui s’affilie à 45 ans peut donc racheter 29 années (45 ans -16 ans).

    Ces versements exceptionnels (ou rachat d'années) sont également déductibles de votre revenu imposable à hauteur de votre Plafond d'Epargne Retraite. 

    N'hésitez pas à contacter nos conseillers au 3025 afin de faire des simulations de rente et d’optimisation fiscale.

  • Peut-on continuer à cotiser si l’on devient salarié du secteur privé et comment faire ?

    Oui, cela ne change rien pour vous, vous restez affilié et continuez à cotiser au régime de Préfon-Retraite, même si vous quittez la fonction publique, et ce aux mêmes conditions que lors de votre souscription.

     

    Cependant, si vous aviez opté pour un précompte sur le traitement pour le paiement de vos cotisations, pensez à mettre en place un paiement par prélèvement automatique sur votre compte bancaire.

  • Puis-je cotiser pour quelqu’un d’autre ?

    Dans le cadre de la réglementation sur la lutte contre le blanchiment d’argent, il n’est pas possible de cotiser pour une autre personne.

     

    Préfon-Retraite accepte les paiements par chèque entre époux, et seulement dans ce cas.

     

    En ce qui concerne le prélèvement automatique, si vos cotisations sont débitées sur un autre compte que le vôtre, vous devez impérativement joindre une copie de la pièce d’identité en cours de validité de la personne dont le compte est débité. Précisez également, dans un courrier, les raisons pour lesquelles vous ne procédez pas vous-même au paiement.

  • En cas de difficulté (perte d’emploi, invalidité, …) puis-je récupérer mon capital ?

    La réglementation de Préfon-Retraite ne me permet pas d’accéder à une telle demande en dehors des cas limitativement prévus par la loi (N° 2006 – 1770 du 30 Décembre 2006). En effet, le régime Préfon-Retraite est un véritable régime de retraite et il ne permet de récupérer qu’une rente viagère, à l’exclusion de tout capital.

     

    Les cas exceptionnels de déblocage anticipé sont ceux visés à l’article L. 132-23 du Code des Assurances et se limitent à cinq :

     
     

    - Invalidité correspondant au classement dans les 2ème et 3ème catégories prévues à l’article L. 341-4 du Code de la Sécurité Sociale.

     

    - Expiration des droits aux allocations d’assurance chômage prévues par le Code du Travail en cas de licenciement.

     

    - Cessation d’activité non salariée à la suite d’un jugement de liquidation judiciaire en application des dispositions de la loi N° 85-98 du 25 janvier 1985 relative au redressement et à la liquidation judiciaire des entreprises.

     

    - Décès du conjoint ou du partenaire lié par un pacte civil de solidarité.

     

    - Situation de surendettement de l’assuré(e) définie à l’article L. 330-1 du Code de la Consommation sur demande adressée à l’assureur, soit par le Président de la Commission de surendettement des particuliers, soit par le juge lorsque le déblocage des droits individuels résultant de ces contrats paraît nécessaire à l’apurement du passif de l’intéressé(e).

Les versements exceptionnels (rachats d'années)

  • Que sont les versements exceptionnels (rachats d'années) ?

    Les versements exceptionnels vous permettent, en plus de votre cotisation, d'acquérir plus de points et d'améliorer votre retraite complémentaire Préfon, tout en profitant de déductions fiscales.

    Vous êtes libre de verser les montants que vous souhaitez, à tout moment dans l'année, que vous ayez ou non racheté toutes vos années. 

     

    Si vous préférez réaliser des versements correspondant au montant de votre cotisation, vous pouvez racheter toutes vos années de cotisation dès vos 16 ans et jusqu'à votre âge à l'affiliation. Par exemple, une personne qui s’affilie à 45 ans peut donc racheter 29 années (45 ans -16 ans).

    Ces versements exceptionnels (rachats d'années) peuvent être déductibles de votre revenu imposable à hauteur de votre Plafond d'Epargne Retraite.

  • Quel est l’intérêt de racheter des années ?

    Pour augmenter le nombre de points acquis par les cotisations annuelles et donc le montant de votre rente, vous pouvez, si vous le désirez, faire des versements exceptionnels (ou rachats d'années). Vous pouvez verser l'équivalent d'années complètes de cotisation (rachats d'années) ou verser des sommes libres, à tout moment. 

     

    Pour rappel, les versements sur votre contrat Préfon-Retraite vous donne droit à des déductions fiscales, dans la limite de votre plafond d'Epargne Retraite.

    N'hésitez pas à contacter nos conseillers au 3025 pour plus d'informations.

  • Quels montants puis-je verser et comment procéder ?

    Vous êtes libre de verser le montant que vous souhaitez, quand vous le souhaitez, que vous ayez ou non racheté toutes vos années de cotisation. Il n'y a aucune limite dans les versements. 

    Quels montants sont déductibles ? Vous pouvez même verser un montant plus élevé que votre Plafond d'Epargne Retraite si vous le souhaitez afin de faire évoluer votre contrat Préfon-Retraite. Votre déduction fiscale sera toutefois limitée à hauteur de votre Plafond d'Epargne Retraite.

    Si vous souhaitez effectuer un versement, il vous suffit de compléter le formulaire de versement et nous le faire parvenir accompagné de votre chèque ou de votre mandat SEPA.

    N'hésitez pas à nous contacter au 3025 pour toute question.

  • Puis-je déduire mes versements exceptionnels (rachat d’années) ?

    Vous pouvez déduire du revenu net global de votre foyer, à hauteur de votre Plafond d'Epargne Retraite :

    - Vos cotisations Préfon-Retraite dès le 1er euro versé,

    - Vos rachats d'années,

    - Tous vos versements exceptionnels

    Le plafond est fixé à 10% de vos revenus professionnels nets, dans la limite de 8 fois le Plafond Annuel de la Sécurité Sociale (PASS) de l'année précédente* et avec un minimum de 10% du PASS.

    Vous trouverez son montant exact sur votre avis d'imposition. Il tient compte du plafond de l'année ainsi que des plafonds non utilisés des 3 années précédentes.

    Si vous avez besoin d’aide pour le déterminer, appelez nos conseillers expert au 3025.
     
    * Sous réserve de votre disponible fiscal et de la fiscalité en vigueur. Le régime de Préfon-Retraite est un régime de retraite dont les arrérages sont passibles de l’impôt sur le revenu dans les mêmes conditions que les « pensions et retraites ».

  • J'ai racheté toutes mes années, puis-je encore verser ?

    Sachez que quelle que soit votre situation, vous pouvez continuer à faire des versements exceptionnels. Pour rappel, ils sont déductibles chaque année de votre revenu imposable à hauteur de votre Plafond d'Epargne Retraite. 
     
    N’hésitez pas à demander conseil au 3025.

Déduction Fiscale

  • Quel est l’impact de l’instauration du prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu sur la déductibilité des cotisations Préfon-Retraite ?

    La Loi de finances 2017, votée au Parlement et validée par le Conseil constitutionnel, instaure le prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu en 2018. Cette modification du prélèvement entraîne une annulation de l’impôt sur les revenus 2017 par un crédit d’impôt de modernisation du recouvrement (CIMR). Il n’y a donc pas de gain fiscal spécifique à cotiser en 2017, sauf si vous bénéficiez de revenus exceptionnels (cf. art. 60 de la Loi de finances 2017) pour lesquels l’impôt sera dû.

    Dès 2018, vous paierez l’impôt sur vos revenus 2018 en déduisant vos cotisations 2018 au régime Préfon-Retraite.

    Il est possible pour les affiliés Préfon-Retraite de suspendre leur cotisations en 2017 et de les reprendre dès le 1er janvier 2018. Rappelons cependant que la cotisation à Préfon-Retraite répond à un besoin initial  de se préparer un complément de revenu à la retraite.

  • Que peut-on déduire fiscalement ?

    Chaque année, vous pouvez déduire l’ensemble des cotisations versées à Préfon-Retraite (cotisation annuelle et versements exceptionnels (y compris les rachats d'années) de votre revenu imposable dans la limite d’un plafond égal à 10% de vos revenus professionnels, nets de cotisations sociales et de frais professionnels, et de 8 fois le Plafond Annuel de la Sécurité Sociale*.

     

    Ce plafond est aussi appelé « Plafond d’Epargne Retraite ».

     

    Le plafond de déduction est commun à l'ensemble des dispositifs d'épargne retraite.

    Si vous n'utilisez pas votre montant de déduction en totalité une année, le solde est reportable l'année suivante et au maximum pendant les 3 années qui suivent.*

     

    Sachez également que les couples mariés ou pacsés peuvent additionner leurs plafonds de déduction afin d’obtenir un seul plafond de cotisations déductibles. Avec la mutualisation des plafonds, c’est bien l’ensemble du foyer qui bénéficie de la déduction fiscale Préfon-Retraite.

     

    Vous pouvez consulter chaque année sur votre avis d’imposition le montant de votre Plafond d’Epargne Retraite.

     

    Chaque année, vous recevrez un Imprimé Fiscal Unique (IFU) envoyé par notre centre de gestion afin de vous aider à compléter votre déclaration de revenus.

     

    * Sous réserve de votre disponible fiscal et de la fiscalité en vigueur. Le régime de Préfon-Retraite est un régime de retraite dont les arrérages sont passibles de l’impôt sur le revenu dans les mêmes conditions que les “pensions et retraites“.

  • A quel niveau s'effectue la déduction fiscale ?

    La déduction des cotisations versées au régime Préfon-Retraite s'effectue sur le revenu global net.

     

    Les services administratifs de Préfon-Retraite vous feront parvenir chaque année un justificatif fiscal (Imprimé Fiscal Unique) des sommes versées au régime l'année précédente.

     

    Vous n'aurez qu'à reporter sur votre déclaration d'impôt le montant des cotisations versées.

  • Comment calculer mon économie d’impôts ?

    Afin de calculer l’économie d’impôts que vous réaliserez grâce aux versements effectués sur votre compte Préfon-Retraite, vous pouvez utiliser le simulateur fiscal disponible sur notre site ou contacter nos conseillers experts au 3025.

  • Le réajustement est-il déductible ?

    Le réajustement permet de racheter, en un ou plusieurs versements, le différentiel de cotisations entre la classe dans laquelle vous avez effectué vos rachats antérieurs et votre classe de cotisation actuelle.

     

    Les versements de réajustement sont déductibles comme cotisation annuelle et les cotisations de rachat dans la limite d’un plafond égal à 10% de vos revenus professionnels, nets de cotisations sociales et de frais professionnels, et de 8 fois le Plafond Annuel de la Sécurité Sociale*.

     Ce plafond est aussi appelé « Plafond d’Epargne Retraite », vous le trouverez indiqué chaque année sur votre avis d’imposition.

  • Dois-je faire une déclaration à l’ISF ?

    Concernant l’Impôt de Solidarité sur la Fortune, deux phases doivent être distinguées :

     

    Pendant la période de constitution de la retraite :

     

    Les droits acquis pour le service de la pension prévue par le régime de retraite complémentaire Préfon-Retraite ne sont pas compris dans l’assiette de l’impôt de solidarité sur la fortune. Vous n’avez donc rien à déclarer à ce titre. 

     

    Après la liquidation de la retraite :

     

    Pour bénéficier de l’exonération de l’ISF prévue par l’article 885 J du Code Général des Impôts, les rentes viagères doivent remplir cumulativement les conditions suivantes :

     

    - les primes ont été versées de façon régulière (montant et périodicité) pendant une durée minimale de quinze ans ;

     

    - le versement de la rente intervient à compter de la cessation d’activité professionnelle de l’intéressé ou à ses soixante ans.

Ma rente

  • Combien percevrai-je ?

    Pendant votre phase de cotisation au régime Préfon-Retraite vous recevez chaque année un bulletin de situation dans lequel vous trouvez le montant total de vos points acquis.

    Vous pouvez ainsi estimer le montant de la rente déjà acquise.

     

    Vous avez également la possibilité de contacter nos conseillers au 3025 afin d’obtenir une estimation de votre retraite Préfon ou bien encore de la réaliser vous-même en vous connectant sur votre espace affiliés, www.prefon-retraite.fr , rubrique « Simulateur Préfon-Retraite ».

  • Quand commencerai-je à bénéficier de ma rente Préfon ?

    Vous pouvez percevoir votre rente Préfon-Retraite quand vous le souhaitez, entre vos 55 ans au plus tôt et vos 70 ans au plus tard, et ce indépendamment de votre cessation d’activité.

     

    Pour cela vous devez en faire la demande auprès de nos services.

  • A quelle périodicité ma rente est-elle versée ?

    Votre rente Préfon-Retraite est versée trimestriellement à terme échu.

  • Ma rente peut-elle diminuer ? Qu’est-ce qui me garantit qu’elle me sera versée ?

    La rente versée par le régime Préfon-Retraite est garanti à vie, cela signifie donc que vous la percevrez jusqu’à votre décès et conformément à l’article R.441-19 du Codes des assurances dont dépend le régime Préfon-Retraite, la valeur de service du point - qui est la valeur utilisée pour calculer le montant de votre rente - ne peut pas baisser.

     

    De plus votre rente est revalorisable chaque année : depuis 1990, la revalorisation de la rente Préfon a été de 95% alors que l’inflation a été de 44% !

  • Ma rente sera-t-elle imposable ?

    Oui, votre rente Préfon-Retraite est imposable au même titre que les « pensions et retraites ».

     

    Vous recevrez chaque année de nos services administratifs un justificatif fiscal pour effectuer votre déclaration de revenus.

  • Préfon-Retraite propose-t-il une sortie en capital ?

    Au moment où vous demandez à recevoir votre rente Préfon-Retraite, vous avez la possibilité de percevoir 20% de vos droits sous forme d’un capital et les 80% restant sous la forme d’une rente viagère, sous réserve de justifier de la cessation de votre activité professionnelle.

  • Puis-je continuer à travailler et percevoir ma rente Préfon ?

    Dans la mesure où vous pouvez choisir de commencer à toucher votre rente Préfon-Retraite par anticipation à partir de vos 55 ans et jusqu'à un âge d'ajournement propre à chaque affilié (suivant son espérance de vie au moment de l'affiliation), et ce indépendamment de votre date de départ en retraite, vous pouvez en effet continuer à travailler tout en percevant déjà votre rente Préfon.

  • Peut-on continuer à cotiser au régime Préfon-Retraite une fois la retraite principale liquidée ?

    Oui, vous pouvez continuer à cotiser à Préfon-Retraite même si vous avez déjà cessé votre activité professionnelle.

    En effet, la retraite obligatoire et la retraite complémentaire Préfon sont deux régimes distincts. Vous pouvez choisir librement de percevoir votre rente Préfon-Retraite entre vos 55 ans et vos 70 ans, indépendamment de votre cessation d'activité professionnelle.

  • Doit-on choisir dès son affiliation à Préfon-Retraite l'âge de perception de la rente ?

    Il n'est pas nécessaire de déterminer à l'avance la date de liquidation de votre retraite Préfon, vous la choisissez librement entre 55 ans au plus tôt et 70 ans au plus tard.

Réversion et dépendance

  • En cas de décès, de quelle manière puis-je faire bénéficier à mes proches de ma rente ?

    Vous pouvez choisir l’option réversion qui vous permet de désigner votre conjoint si vous êtes mari(e) ou pacsé(e), sinon un bénéficiaire en cas de décès.

     

    Votre bénéficiaire est votre conjoint si vous êtes marié sinon vous pouvez désigner la personne de votre choix. 

  • A quel moment doit-on demander la réversion ?

    Vous pouvez demander la réversion dès votre affiliation si vous le souhaitez. 

    Vous pouvez également la choisir ultérieurement pendant toute votre phase de cotisation au régime Préfon-Retraite.

     

    Lorsque vous déciderez de commencer à percevoir votre rente Préfon-Retraite, vous devrez de nouveau faire un choix concernant cette option, définitif cette fois-ci.

  • Si l'on ne désigne pas de bénéficiaire de la réversion en cas de décès dès l'affiliation, est-il possible de le faire ultérieurement et quelles en seront les conséquences ?

    L'option de réversion choisie au moment de l'affiliation n'est pas définitive.

    En effet, si vous n'avez pas désigné de bénéficiaire lors de l'affiliation, vous pouvez à tout moment modifier cette option - moyennant l'application d'un délai de carence de deux années - la changer à nouveau dans le futur et/ou désigner un autre bénéficiaire jusqu'à la liquidation de votre retraite, sans pénalité.

     
    Si vous n'optez pas pour la réversion avant la liquidation, vous bénéficierez d'une majoration de 1% sur les points acquis.

     
    A la liquidation de votre retraite, l'option que vous choisirez en matière de réversion sera cette fois définitive.

     

    La désignation d'un bénéficiaire de votre rente en cas de décès impliquera une réduction définitive de vos droits en fonction de la différence d'âge entre vous et votre bénéficiaire ainsi que du taux de réversion choisi (60%, 80% ou 100%).

  • Je vais changer de situation familiale et souhaite modifier l’identité de mon bénéficiaire, comment faire ?

    Afin de modifier l’identité de votre bénéficiaire en cas de changement de situation familiale, vous devez en faire la demande auprès des services administratifs de Préfon-Retraite en y joignant les pièces justificatives.

     

    Nous vous rappelons que vous trouverez tous les formulaires pour vos démarches administratives sur votre espace affiliés.

  • Faut-il privilégier la réversion ou l'affiliation du conjoint ?

    La réversion se traduit à la liquidation des droits par un abattement sur le nombre de points que vous avez acquis, donc une rente amoindrie.

     

    On notera en particulier que l'espérance de vie des femmes est supérieure à celle des hommes (90% des veufs sont des femmes !) et que leurs droits personnels au régime général sont souvent moindres (carrières incomplètes, salaires moins élevés, ...).

     

    Il est donc important d'étudier la question de la réversion avec soin, en fonction de vos données personnelles.

     

    Nos conseillers sont à votre disposition au 3025 pour étudier avec vous la solution la plus adaptée.

  • En quoi consiste l'option dépendance?

    L’option de dépendance consiste à vous assurer contre le risque de perte d'autonomie.

     

    Le choix de cette option se fait au moment de la liquidation de vos droits et permet un doublement de votre rente si vous devenez dépendant (dépendance totale).

Sécurité du régime

  • Comment est constitué le portefeuille Préfon-Retraite ?

    Le portefeuille de placement de la Préfon est organisé de façon à :

     

    - garantir la sécurité du régime,

     
    - dégager des produits financiers qui serviront à respecter l'engagement de ne jamais baisser la valeur de service du point et de valoriser les retraites.
     

    Vos cotisations sont placées majoritairement en obligations à taux fixe au 31 décembre 2015. En valeur de bilan, le portefeuille du régime est de 13,7 milliards d'euros. En valeurs boursière, il est de 15,9 milliards.

     

    Pour consulter la répartition du portefeuille cliquez ici. (voir paragraphe "comment sont gérées vos cotisations ?")

  • Quelles sont les garanties de ce système ?

    Le Code des assurances qui s’applique au régime Préfon-Retraite prévoit que la valeur du point de service, qui est utilisée dans le calcul de la rente, ne peut pas diminuer.

    Cela signifie donc que la rente est définitivement acquise et que son montant ne peut pas baisser.

     

    De plus, Préfon-Retraite n’est pas un fonds de pension qui fait porter le risque à ses assurés mais un régime assurantiel en points dont le risque est porté par ses assureurs.

     

    Enfin, Préfon-Retraite dispose d’un portefeuille de placement largement diversifié et a l’obligation d’avoir un taux de couverture à 100%, c’est-à-dire que le régime dispose à tout moment des réserves nécessaires pour faire face aux rentes en cours et à venir.