Protection de vos proches

Un principe simple : le conjoint peut souscrire 

- Votre conjoint, marié ou pacsé, peut bénéficier de Préfon-Retraite.

 
- Son affiliation doit être simultanée à la vôtre ou postérieure.

 
- Il bénéficie exactement des mêmes avantages que vous : rente à vie, souplesse, sécurité, déduction fiscale …
 
Votre conjoint conserve son affiliation à vie, même en cas de séparation.

 

Comment fonctionne la réversion de la rente ? 

La réversion est une option de Préfon-Retraite qui vous permet d’envisager sereinement l’avenir de vos proches en cas de décès. Les cotisations que vous avez versées leur permettront de préserver leur niveau de vie.
 
Vous seul êtes affilié

- Par exemple vous percevez une rente annuelle Préfon-Retraite de 1 000 € avec l'option réversion à 60 %.
 
- Votre conjoint n'est pas affilié.
 
- En cas de décès, votre conjoint (ou tout autre bénéficiaire que vous aurez désigné) percevra 600 € de rente à vie.

 
Vous et votre conjoint êtes affiliés

- Comme vous êtes tous les deux affiliés, vous percevez chacun 500 € de rente annuelle Préfon-Retraite, avec l'option réversion à 60 %.
 
- En cas de décès de l'un de vous deux, le conjoint survivant percevra donc sa rente plus 60% de la rente du conjoint décédé, soit une rente d’un montant total de 800 € : 500 € + 300 € (soit 60% de 500 €).
 
Les enfants orphelins

Si vos enfants deviennent orphelins de père et de mère, vos cotisations seront converties en  « rente orphelin » qui leur sera versée jusqu’à leur 21 ans ou 25 ans s’ils sont encore étudiants.

L'option réversion

 

Cette option vous permet de désigner un bénéficiaire qui percevra votre rente en cas de décès. Ce bénéficiaire est le conjoint si vous êtes est marié(e) sinon vous pouvez désigner la personne de votre choix.  Il est toutefois important de dissocier deux périodes durant lesquelles les conditions de l’option réversion sont différentes.

Première période : pendant la période de cotisation
Si le décès de l’affilié intervient pendant la phase de cotisation, le bénéficiaire désigné percevra 60% de la rente dès ses 55 ans, et ce jusqu’à la fin de sa vie.
Cette option réversion peut être souscrite dès l’affiliation ou plus tard si vous le souhaitez. Vous pouvez également modifier votre choix à tout moment.

>> Bon à savoir : si vous ne souhaitez pas bénéficier de cette option pendant la durée de cotisation vos points et donc votre rente seront alors majorés de 5%.

Seconde période : à partir de la perception de la rente
Au moment de la liquidation de votre retraite, c’est-à-dire quand vous souhaitez commencer à la percevoir, vous devez exprimer à nouveau votre choix concernant la réversion, définitif cette fois-ci.

Le coût de l’option varie en fonction de la différence d’âge qui existe entre vous et le bénéficiaire désigné ainsi que du taux de réversion choisi : un coefficient minorateur est ainsi appliqué aux points acquis.

 >> Nouveau ! Vous pouvez choisir le taux de la réversion : 60 %, 80 % ou 100 % de vos droits acquis. Dans ce cas, une minoration est appliquée à votre rente.