Complémentaire retraite pour les fonctionnaires de l'Éducation Nationale

“ Vous travaillez pour l'Éducation Nationale et vous vous préoccupez de votre retraite ? Sera-t-elle suffisante ? ”

Vous travaillez pour l’Éducation Nationale et vous vous préoccupez de votre retraite ? Sera-t-elle suffisante ?

 

Il est important de vous préparer une retraite complémentaire pour compléter votre retraite de base compte tenu que la retraite d’un fonctionnaire de l’Éducation Nationale ne tient pas compte de la totalité des primes perçues.

Il est donc souhaitable d'opter pour Préfon-Retraite, N°1 de la complémentaire retraite depuis plus de 50.

Préfon-Retraite vous permet de vous constituer une retraite supplémentaire qui viendra pallier le manque à gagner. 

Pour plus d'informations, vous pouvez demander une documentation complète sur notre solution de retraite complémentaire.

 

 

Informations relatives à la retraite du personnel de l’Éducation Nationale

 

La retraite des fonctionnaires de l’Education Nationale (les enseignants, les professeurs des écoles, les salariés des établissements scolaires publics) relève du code des pensions civiles et militaires.

 

La pension de retraite des fonctionnaires de l'Éducation Nationale est calculée sur une base de 75% des 6 derniers mois d’activité, à condition que l’ensemble des conditions de départ à la retraite soient réunies (avoir toutes les annuités ou l’âge légal de départ à la retraite).

 

Il est à noter que les professeurs des écoles qui ont obtenu leur agrégation sont des fonctionnaires de catégorie A sédentaire du ministère de l’Education Nationale. Ce statut leur ouvre le droit à une retraite de la fonction publique à taux plein à condition qu’ils aient atteint l’âge légal de départ à la retraite (en justifiant au minimum de 2 années de services publics contre 15 ans auparavant).

 

Les enseignants, les professeurs des écoles ainsi que l’ensemble du personnel travaillant pour l’Education Nationale pourront effectuer une demande unique de retraite sur le site www.info-retraite.fr à partir du 01/01/2019.

 

 

Les professeurs des écoles non titularisés sont désormais affiliés à l’Ircantec

 

L’ensemble des contractuels, vacataires ou stagiaires du secteur public doivent dorénavant être affiliés à l’Institution de retraite complémentaire des agents non titulaires de l’État et des collectivités publique (Ircantec). Le décret du 3 juillet 2016 est venu officialiser la mise en place de cette mesure.

Si, pour la retraite de base, les professeurs des écoles non titulaires dépendent de l’Assurance retraite (le régime de base des salariés du secteur privé), certains d’entre eux cotisaient jusqu’ici, pour la retraite complémentaire, à l’Ircantec et d’autres, à l’Arrco (le régime complémentaire des non cadres et cadres du privé) et éventuellement à l’Agirc (le régime complémentaire des seuls cadres du privé). Tout dépendait du régime de retraite complémentaire auquel adhérait leur employeur.

Depuis le 1er janvier 2017, tous les agents non titularisés des trois fonctions publiques (d'État, territoriale et hospitalière) cotiseront donc auprès de l’Ircantec pour la retraite complémentaire.

 

 

Envie d’en savoir plus sur le montant de votre retraite ?

Notre simulateur de retraite peut vous indiquer le montant que vous percevrez.