Complémentaire retraite pour fonctionnaire

“ Vous vous posez des questions sur la retraite de fonctionnaire ? Sera-t-elle suffisante? ”

Mis à jour le 11/07/2016

 

Vous vous posez des questions sur la retraite de fonctionnaire ? Sera-t-elle suffisante? Il est vrai que la retraite de fonctionnaire est particulièrement injuste puisqu'elle ne tient pas compte de la totalité des primes perçues. Il est donc souhaitable d'opter pour une retraite complémentaire et facultative de fonctionnaire. Pour plus d'informations, vous pouvez demander une documentation complète sur notre solution de retraite complémentaire.

 

Informations relatives à la retraite des fonctionnaires

Vous pouvez bénéficier d'une retraite à taux plein (c'est-à-dire sans décote) sous réserve de remplir une condition d'âge ou une condition de durée d'assurance. Les conditions sont différentes selon que votre catégorie (active ou sédentaire). Il existe des dérogations à ces conditions d'âge et de durée d'assurance.

 

Vous pouvez bénéficier d'une retraite à taux plein, quelle que soit votre durée d'assurance, lorsque vous atteignez l'âge légal limite d'activité. Vous devez toutefois justifier de la durée minimum de services exigée dans la fonction publique (2 ans si vous êtes de catégorie sédentaire, 15 à 17 ans si vous êtes de catégorie active). L'âge auquel vous pouvez bénéficier d'une retraite à taux plein dépend de votre année de naissance.

 

La possibilité de départ en retraite à taux plein à 65 ans est maintenue si vous êtes dans l'une des situations suivantes :

  • vous avez élevé un enfant de moins de 20 ans atteint d'une invalidité égale ou supérieure à 80 %, ou avez apporté, pendant une certaine durée, une aide effective à votre enfant bénéficiaire de la prestation de compensation du handicap (PCH),
  • vous avez interrompu votre activité professionnelle pendant au moins 30 mois consécutifs (2 ans et demi) pour vous occuper d'un membre de votre famille en qualité d'aidant familial,
  • vous êtes handicapé et atteint d'une incapacité permanente supérieure à 50 %.

 

Vous pouvez bénéficier d'une retraite à taux plein, sous certaines conditions, même si vous ne totalisez pas le nombre de trimestres d'assurance nécessaire, si vous êtes dans l'une des situations suivantes : en cas de mise à la retraite pour invalidité, en cas de retraite anticipée pour handicap.