Complémentaire retraite pour fonction publique

“ Vous vous posez des questions sur la retraite de la fonction publique ? Sera-t-elle suffisante ? ”

Vous vous posez des questions sur la retraite de la fonction publique ? Sera-t-elle suffisante? Il est vrai que la retraite de la fonction publique est particulièrement injuste puisqu'elle ne tient pas compte de la totalité des primes perçues. Il est donc souhaitable d'opter pour une retraite complémentaire et facultative. Pour plus d'informations, vous pouvez demander une documentation complète sur notre solution de retraite complémentaire.

Informations relatives à la retraite de la fonction publique

Les fonctionnaires et les agents non titulaires peuvent bénéficier, sous certaines conditions, avant l'âge minimum légal de départ à la retraite, d'une retraite anticipée pour carrière longue. Les conditions de départ des agents non titulaires sont celles applicables au régime général de la Sécurité sociale.

 

Les régimes de retraite des fonctionnaires sont des régimes en annuités, c'est-à-dire que les pensions de retraite sont calculées en fonction de la durée de cotisation et proportionnellement au montant du salaire ayant servi de base de cotisation.

 

Vous devez justifier, avant l'âge minimum légal de départ à la retraite, de la durée d'assurance requise pour bénéficier d'une retraite à taux plein (tous régimes confondus) majorée de 8 trimestres. Certaines bonifications pour enfant sont prises en compte dans le calcul de la durée d'assurance. Cette durée d'assurance doit comprendre un nombre de trimestres cotisés variable selon votre âge de début d'activité et votre âge de départ en retraite. Les périodes de service national, de maladie et de maternité sont assimilées, dans certaines limites, à des périodes cotisées.

 

La pension de retraite à taux plein est calculée de la manière suivante : dernier traitement indiciaire brut x 75 % x nombre de trimestres liquidables / nombre de trimestres nécessaires pour bénéficier d'une retraite à taux plein.

 

Sauf exceptions, le traitement indiciaire pris en compte est le dernier traitement indiciaire brut détenu depuis au moins 6 mois à la date de cessation de fonctions. Si vous travaillez à temps partiel ou occupez un emploi à temps non complet, le calcul s'effectue sur la base de son traitement indiciaire à taux plein. Si au cours de votre carrière, vous avez déjà perçu la NBI, vous avez droit à un supplément de pension calculé en fonction de la durée de perception de ce complément de rémunération et du montant moyen annuellement perçu.

 

Les pensions sont revalorisées chaque année, au 1er avril, en fonction de l'évolution prévisionnelle, en moyenne annuelle, des prix à la consommation hors tabac.