Un compte en ligne pour gérer sa retraite

“ Les agents publics disposent d’un compte sur Internet pour connaître leurs droits en matière de retraites ”

Qu’ils soient titularisés ou non, actifs ou retraités, les agents publics disposent depuis peu d’un compte individuel sur Internet leur permettant de connaître l’ensemble de leurs droits en matière de retraites obligatoires.

 

 

Comme les autres actifs et retraités, les fonctionnaires en poste ou retirés de la vie professionnelle disposent désormais d’un compte personnel retraite. Prévu dans la réforme de 2014 mais opérationnel depuis seulement le 13 octobre 2016, cet outil vise à rassembler toutes les données disponibles des 35 régimes français de retraite, dont ceux de la fonction publique.

 

Le compte personnel retraite est particulièrement utile pour les « poly-affiliés », c’est-à-dire les personnes affiliées à plusieurs régimes de retraite. Un agent de la fonction publique qui a débuté dans le secteur privé n’a ainsi plus besoin de se créer des espaces personnels dans chacun des sites Internet des régimes auxquels il a cotisé ou cotise encore. En outre, le compte personnel retraite propose des services que l’on ne trouve pas ailleurs.

 

 

 

Des services pour les actifs

 

Le compte donne accès à la nouvelle version du simulateur en ligne de pensions M@rel. Contrairement à la version précédente basée sur les informations déclaratives (et donc peu fiables) de l’internaute, la nouvelle intègre, grâce au numéro de Sécurité sociale, le nombre de trimestres de cotisation validés et, pour les assurés passés dans le privé, le nombre de points accumulés dans les régimes complémentaires. Le fonctionnaire n’a plus qu’à préciser son statut marital (célibataire, marié, pacsé, divorcé, veuf…), s’il a des enfants et combien, son temps de travail (temps plein, mi-temps…), son niveau de rémunération et il connaît les montants estimés de sa future retraite en fonction de son âge de départ.

 

Le compte personnel retraite permet également de consulter, en quelques clics, son relevé individuel de situation (RIS) qui recense les droits de retraite acquis à l’instant T. Depuis le 4 janvier 2017, il est aussi possible d’effectuer une demande de retraite 100% dématérialisée. Ce service n’est disponible, pour l’heure, que pour les salariés des entreprises et les agents non titulaires de la fonction publique. Ces derniers doivent continuer, toutefois, à demander par courrier la liquidation de leurs droits à l’Ircantec, le régime complémentaire des agents non titularisés.

 

 

 

Des services pour les retraités

 

Le compte personnel retraite facilite également la vie des retraités. Les anciens fonctionnaires peuvent connaître les dates de versements de leurs différentes pensions. Ils peuvent télécharger des attestations de paiement des retraites, un document demandé pour louer un logement ou contracter un crédit. Encore plus pratique : ils ont accès à une attestation fiscale unique des pensions. Plus besoin d’additionner les retraites perçues dans l’année des différents régimes pour vérifier que le montant préinscrit sur la déclaration de revenu est bien exact.

 

Pour s’ouvrir un compte personnel retraite, c’est très simple. Il suffit de se connecter sur le portail info-retraite.fr et se rendre à la rubrique « Mon compte retraite ». L'internaute remplit un formulaire en ligne, se créé un mot de passe et répond à une question secrète. Il peut aussi utiliser FranceConnect, la solution technologique proposée par l'Etat. Il peut alors se connecter en utilisant les identifiants de son compte impots.gouv.fr (administration fiscale), ameli (Assurance maladie) ou idn.laposte.fr (identité numérique de La Poste). Il n'a ainsi pas besoin de s'inscrire à nouveau, ni de générer un nouveau mot de passe.

 

 

 

Publication du 11 avril 2017

TSLR