Retraites publiques-privées : 49% des agents territoriaux contre un alignement

“ Près de la moitié des fonctionnaires territoriaux s’opposent à un alignement des règles des régimes de retraite ”

Près de la moitié des fonctionnaires territoriaux s’opposent à un alignement des règles des régimes de retraite du secteur public sur celles des régimes de retraite du secteur privé, selon un sondage diffusé le 31 juillet 2017 par La Gazette des communes et réalisé auprès d’un échantillon représentatif de 1.355 agents de la fonction publique territoriale. Plus précisément, 49% des personnes interrogées n’estiment pas nécessaire la mise en place d’ici 2022 d’un système universel des retraites auquel seraient affiliés tous les Français quel que soit leur statut professionnel, comme promis par Emmanuel Macron.

 

Les agents de catégorie C (ouvriers) sont les plus farouches opposants avec 67% de réponses négatives. Ils seraient, il est vrai, les plus grands perdants d’une telle mesure. Ces agents touchant peu de primes, 63% d’entre eux percevraient une retraite inférieure en cas d’alignement des règles de calcul des pensions, a récemment calculé la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees) du ministère des Solidarités et de la Santé. Toutes catégories confondues, 43% des fonctionnaires territoriaux sont favorables à l’alignement sur le privé et 8% ne se prononcent pas.

 

 

 

Publication du 25 septembre 2017