Les fonctionnaires partent à la retraite plus tard

“ Entre 2012 et 2015, l’âge moyen de départ à la retraite dans la fonction publique a reculé ”

En 2015, les agents civils de la fonction publique d’Etat (FPE) ont quitté en moyenne la vie active à 61,1 ans, leurs homologues de la fonction publique territoriale (FPT) à 61,2 ans et ceux de la fonction publique hospitalière (FPH) à 59,3 ans, selon une étude du ministère des Affaires sociales diffusée le 15 mars 2017. Ainsi, entre 2012 et 2015, l’âge moyen de départ à la retraite dans la FPE (hors militaires) a reculé de 2,8 ans, celui de la FPT de 4,1 ans et celui de la FPH de 1,8 an.

 

Ce décalage résulte de l’effet des différentes réformes des retraites. La loi Fillon de 2003 a aligné progressivement la durée d’assurance, c’est-à-dire le nombre de trimestres de cotisation à la retraite exigé pour percevoir une pension complète, du secteur public sur le secteur privé. La loi Woerth de 2010 a, elle, reporté l’âge d’ouverture des droits à la retraite de 60 à 62 ans pour les fonctionnaires « sédentaires », de 55 à 57 ans pour les fonctionnaires actifs et de 50 à 52 ans pour les fonctionnaires « super actifs ». Le texte a également supprimé la retraite anticipée pour les agents publics ayant élevé au moins trois enfants.

 

 

Publication du 10 mai 2017

TSLR