Les Français passent le plus de temps à la retraite

“ Parmi les principaux pays développés, la France est celui où la durée passée à la retraite est la plus longue. ”

Parmi les principaux pays développés, la France est celui où la durée passée à la retraite est la plus longue. Un phénomène dû à des départs du monde professionnel plutôt précoces et à une espérance de vie particulièrement élevée.

 

Les retraités français sont chanceux.Parmi les 35 Etats membres de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), essentiellement des pays développés (*), l’Hexagone est celui dans lequel ses habitants passent le plus de temps à la retraite. Selon le Panorama annuel de l’OCDE sur les pensions, rendu public le 5 décembre 2017, nos compatriotes sont retraités pendant 25 ans. Soit cinq ans de plus comparés à la moyenne de ce club de pays « riches ».

 

Si les Français passent autant de temps à la retraite, c’est parce qu’ils quittent la vie professionnelle relativement jeunes. Ils prennent leur retraite en moyenne à 61,7 ans, contre 63,9 ans au sein de l’Organisation. L’âge légal de départ à la retraite (c’est-à-dire l’âge minimum à partir duquel les actifs sont autorisés à liquider leur droits) a beau être fixé en France à 62 ans pour les assurés nés à partir de 1955, de nombreux cas dérogatoires existent.

 

 

10 ans de vie gagnés depuis 1975

 

C’est le cas des agents relevant de la catégorie dite « active » de la fonction publique. Compte tenu de leurs conditions de travail difficiles, les fonctionnaires « actifs », comme les policiers ou les aides-soignants, peuvent partir à 57 ans, voire 52 ans. Le dispositif de retraite anticipée pour carrière longue, qui ne concerne cette fois-ci pas uniquement les agents publics, permet aux assurés qui ont commencé à travailler jeune et qui justifient de tous leurs trimestres de cotisations vieillesse, de liquider leurs droits avant 62 ans.

 

Outre ces départs anticipés, la France se caractérise par un allongement important de l’espérance de vie de ses habitants. Par rapport à 1975, les Français vivent en moyenne dix ans de plus passés 65 ans. Dans le même temps, la moyenne de l’OCDE a gagné seulement cinq ans. Avec des départs à la retraite plus tôt et une espérance de vie plus longue, il est logique que le temps passé à la retraite soit aussi important en France.

 

 

Un record qui devrait perdurer

 

Ce record devrait perdurer dans les années à venir en dépit des réformes. Certes, le passage de 166 à 172 trimestres de cotisations pour percevoir une pension de base sans décote d’ici 2035 va entraîner un recul de l’âge de départ effectif à la retraite dans l’Hexagone. D’après les projections de l’OCDE, il devrait atteindre 64 ans en 2060. Mais comme les autres Etats membres de l’institution du château de la Muette ont pris des mesures analogues pour faire face au vieillissement de la population et au déficit financier de leurs régimes de retraite, le report ne devrait pas remettre en cause le « leadership » français.

 

L’âge moyen de départ réel à la retraite au sein de l’OCDE devrait ainsi grimper à 65,7 ans, toujours en 2060. A cette date, outre la France, seulement quatre autres pays du club (la Grèce, le Luxembourg, la Slovénie et la Turquie) pourraient rester sous la barre des 65 ans. A contrario, les départs à la retraite devraient s’effectuer après 68 ans au Danemark, en Italie et aux Pays-Bas.

 

Les experts de l’OCDE estimant que l’espérance de vie devrait continuer à augmenter en France, la durée de retraite devrait y demeurer la plus longue. Avec en moyenne un tiers de leur vie passé à la retraite, les Français ont donc tout intérêt à se constituer un complément financier à leurs pensions de vieillesse s’ils veulent maintenir leur pouvoir d’achat.

 

(*) Allemagne, Australie, Autriche, Belgique, Canada, Chili, Corée du Sud, Danemark, Espagne, Estonie, Etats-Unis, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Irlande, Islande, Israël, Italie, Japon, Lettonie, Luxembourg, Mexique, Norvège, Nouvelle-Zélande, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République slovaque, République tchèque, Royaume-Uni, Slovénie, Suède, Suisse, Turquie

 

 

 

TSLR

Publication du 6 février 2018