Le montant des retraites des fonctionnaires en baisse

“ Entre 2015 et 2016, le montant moyen brut des pensions de droit direct des fonctionnaires s’est érodé ”

Entre 2015 et 2016, le montant moyen brut des pensions de droit direct (hors pensions indirectes versées aux veuves et veufs) des fonctionnaires s’est érodé, selon un rapport publié le 16 mai 2018 par la Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (Drees), qui dépend du ministère des Solidarités et de la Santé. La baisse atteint - 0,3% pour les agents civils des trois fonctions publique (d’Etat, territoriale et hospitalière) et - 0,4% pour les militaires.

 

 

Deux facteurs expliquent ce mouvement. Avec l’allongement de la durée d’assurance (le nombre de trimestres de cotisations exigé pour percevoir une retraite complète), de plus en plus de nouveaux retraités voient leurs pensions minorées. 6,4% des fonctionnaires territoriaux et hospitaliers et 12,7% des fonctionnaires d’Etat, qui ont liquidé leurs droits en 2016, connaissent ainsi une « décote », d’après la Drees.

 

 

Les agents publics retraités subissent également l’absence de revalorisation des pensions. Pour dégager des économies, les retraites de base, dont celles des fonctionnaires, ont été gelées en 2014. Puis, compte tenu de la faible hausse des prix à la consommation, l’indexation a été de seulement 0,1% en 2015 et nulle en 2016.

 

 

Publication du 16 Juillet 2018

TSLR