Légère augmentation des pensions pour les néo-retraités fonctionnaires

“ Les agents de la fonction publique partis à la retraite en 2017 ont perçu en moyenne une meilleure pension que ceux d... ”

Les agents de la fonction publique qui sont partis à la retraite en 2017 ont perçu en moyenne une meilleure pension par rapport à ceux qui ont liquidé leurs droits en 2016. C’est l’un des enseignements de la dernière enquête annuelle de la Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (Drees), qui fait autorité, publiée le 6 juin 2019. Avec 1.762 euros bruts par mois, la retraite des nouveaux retraités militaires a progressé de 0,3%. Celle des fonctionnaires civils d’État a augmenté de 1,1% pour atteindre 2.121 euros bruts par mois en moyenne, et celle des fonctionnaires territoriaux et hospitaliers de 2,1% à 1.359 euros bruts par mois en moyenne.

 

Tous régimes confondus, la pension moyenne mensuelle brute des primo-liquidants de droit direct (hors pension de réversion) s’est située à 1.474 euros en 2017, contre 1.422 euros pour l’ensemble des retraités. Soit un écart de 3,7%. Cette différence résulte du départ à la retraite de plus en plus tardif des Français sous les effets du recul de 60 à 62 ans de l’âge minimum de liquidation et de l’allongement de la durée d’assurance (le nombre de trimestres de cotisations requis pour percevoir une pension sans décote) et alors que les rémunérations ont tendance à augmenter avec l’ancienneté.

 

Publication du 2 juillet 2019

TSLR