Le système français des retraites moins bien classé

“ Dans la 11ème édition du classement international annuel sur les systèmes de retraites ... ”

Dans la 11ème édition du classement international annuel sur les systèmes de retraites du cabinet Mercer, la France a perdu une place. Elle se classe désormais au 18ème rang (17ème en 2018) sur les 37 pays étudiés qui représentent 63% de la population mondiale. L’Hexagone se situe devant le Pérou et juste derrière la Malaisie. La valeur de son indice global, basé sur 40 indicateurs, est de 60,2 sur une échelle de 100. À titre de comparaison, l’indice global des Pays-Bas, en tête du classement, est de 81 sur 100.

 

Si la France occupe le 2ème rang pour le taux de remplacement (la différence entre le dernier salaire et la pension perçue) avec un indice de 79,1 sur 100, le pays chute à la 28ème place pour la viabilité financière (la capacité à assurer le versement des retraites à long terme) et à la 29ème place pour la lisibilité et la compréhension du système. Mercer pense que la France devrait remonter dans le classement grâce à la réforme des retraites actuellement en préparation. Le gouvernement a promis que les régimes seront revenus à l’équilibre en 2025, date du basculement dans le nouveau système. Celui-ci fonctionnera en points (et non en trimestres) et remplacera à terme les 42 régimes de retraite actuels (dont ceux de la fonction publique), ce qui devrait permettre aux assurés d’avoir une meilleure lisibilité, estime le cabinet.

 

 

Publication du 24 décembre 2019

TSLR