Davantage de contractuels dans la fonction publique hospitalière

“ En 2016 dans la fonction publique hospitalière (FPH), 32% étaient des contractuels. ”

Sur les 1,2 million d’agents (hors praticiens) employés en 2016 dans la fonction publique hospitalière (FPH), 32% étaient des contractuels, d’après une étude de la direction Retraites et Solidarités de la Caisse des dépôts et consignation (CDC) dévoilée le 17 octobre 2019. Le temps de travail hebdomadaire de ces derniers étant plus réduit et les niveaux de rémunération étant plus faibles que ceux des titulaires, les agents non titulaires représentent seulement 21% de l’emploi hospitalier en équivalent temps plein (ETP) et 18% de la masse salariale.

 

Entre 2011 et 2016, la part en ETP des fonctionnaires titularisés a diminué de deux points sous l’effet cumulé de la hausse de 15% du nombre de contractuels et de l’augmentation de 18% de la durée annuelle moyenne travaillée de ces derniers. Toujours sur cette période, le revenu annuel moyen en ETP a également progressé de 8,5% pour les contractuels, contre 5,8% pour les titulaires. Cette hausse salariale provient de l’ancienneté grandissante des agents non titulaires de la FPH, même si cette population demeure jeune (44% ont moins de 30 ans, contre 10% chez les titulaires). Ces données sont tirées des comptes individuels retraite de la Caisse nationale de retraites des agents des collectivités locales (CNRACL), le régime de retraite des fonctionnaires territoriaux et hospitaliers, et de l'Institution de retraite complémentaire des agents non titulaires de l'État et des collectivités publiques (Ircantec), le régime de retraite complémentaire des agents non titularisés. La CNRACL et l’Ircantec sont gérées par la CDC.

 

TSLR

Publication du 6 novembre 2019